Accueil >> Vocabulaire >> Soupçonner, suspecter

Soupçonner, suspecter

Définition et exemples avec Frantastique.
Perfectionnez votre français en testant nos cours d'orthographe en ligne.

Je soupçonne (mon mari d'avoir mangé toutes les fraises) : avoir l'idée vague, présumer

Suspecter et soupçonner s’emploient indifféremment pour parler d'un crime ou d'un délit, mais quand on parle de quelque chose qui n'est pas répréhensible par la loi, on soupçonne.

Je soupçonne (ma femme d'avoir blanchi de l'argent) : avoir des raisons de croire que quelqu'un a agi de manière condamnable

Je suspecte (ma femme d'avoir blanchi de l'argent) : avoir des raisons de croire que quelqu'un a agi de manière condamnable

Pour aller plus loin...

Pour ne plus faire de faute d'orthographe sur 'Soupçonner, suspecter' et progresser en français à l'écrit comme à l'oral, découvrez Frantastique, nos cours d'Orthographe et Expression Ecrite ! Testez votre niveau d'orthographe gratuitement.


Vous avez une 'combine' pour vous souvenir de la définition de 'Soupçonner, suspecter' ? Partagez-le avec nous !

Vous souhaitez perfectionner votre français ? Testez nos cours d'orthographe gratuitement !