Gymglish Reviews: Thérèse D. (Le Plate Piton saint LEU, FRANCE)

Thérèse D. Historia

Aquí encontrarás algunos testimonios de nuestros usuarios alrededor del mundo.
¡No dudes en contarnos tu historia!

I have been a Gymglish subscriber for 2 or 3 years for English and a few months for Spanish. This is the only online course I have taken. So far I had never been able to learn a language successfully. Boredom, monotony, boring stories and the blandness of the characters. Everything was different with Gymglish. The lessons are difficult in English for me because I find it difficult to understand but despite everything I do not give up because the life of the Delavigne Corporation is interesting, the characters have different personalities, etc. I really enjoy following their life story every day. When I don't understand something, I use the Reverso translator. It is cheating but hey otherwise it's too frustrating. In Spanish I get by, so it's much easier but I make huge mistakes in grammar and conjugation and they are constantly reminded. They will eventually stick. And I was pleasantly surprised to see that the Hotel Borbollon storyline was very different from the Delavigne perfume story. In conclusion, I am very happy. (FR) Je suis abonnée à Gymglish depuis 2 voir 3 ans en anglais et quelque mois en espagnol. C'est le seul cours en ligne auquel je me suis tenue. Jusqu'à présent, j'avais tout abandonné. L'ennui , la monotonie l'intêret des histoires la fadeur des personnages. Rien de tout ça avec Gymglish. Les cours sont difficiles en anglais pour moi car je suis vraiment bouchée (!) mais malgré tout je n'abandonne pas parce que la vie de l'entreprise Delavigne est intéressante, les différents personnages ont des personnalité différentes etc... J'ai plaisir à les retrouver. Quand je ne comprends rien, je m'aide du traducteur Reverso... C'est un peu de la triche mais bon sinon c'est trop frustrant. En espagnol, je me débrouille alors c'est beaucoup plus facile mais je fais d'énormes fautes de grammaire et de conjugaison et elles sont sans arrêt rappeler. Elles finiront bien par rentrer dans ma tête dur ! Et j'ai été agréablement surprise de voir que l'histoire de l'hotel Borbollon n'a rien à voir avec les parfumes Delavigne. En conclusion je suis donc très contente :)

— Thérèse D. (Le Plate Piton saint LEU, FRANCE)